samedi 29 mars 2014

words #2


parfois c'est abimé la vie. ça se tient sur le bord, tout au bord, les doigts de pieds recroquevillés sur la falaise. un souffle et ça basculera... 
et ça a basculé. sans que nous autres autour, aussi avertis que nous puissions l'être, ne puissions détecter le moindre signe...
c'est fragile la vie. on ne peut rien tenir pour acquis dans cette aventure. rien. il y a le ciel d'été, bleu, et tout à coup sans qu'on n'ait vu arriver un quelconque nuage, l'orage. on a beau essayé d'aller se mettre à l'abri, il reste encore quelques gouttes pour nous atteindre.
culpabilité, impuissance, épuisement. la maladie mentale d'un très proche touche tout le monde autour, qu'on tente ou non de s'en défendre... ça allait, parfaitement bien en apparence, et puis finalement non ça ne va plus. il ne reste plus qu'à espérer que ça ira à nouveau... mais c'est dur...
les petites choses insignifiantes du quotidien sont comme une racine à laquelle se retenir quand on dévale la pente, pour ne pas aller plus bas dans le précipice. ça ne servirait à rien de tomber avec lui... 
mais j'ai juste l'impression qu'on m'a pris mon petit frère... 


11 commentaires:

Agnès a dit…

Estelle, je suis très émue de tes mots ce matin, je pense fort fort à toi, ta famille, ton petit frère... je t'embrasse fort

Tilleul blanc a dit…

Oh... Je vois...
Et cette angine n'était peut être pas sans rapport ?
Je t'embrasse.

Cécile a dit…

Douces pensées. Je t'embrasse...

Anonyme a dit…

Plein de pensées pour toi et ta famille. Je t'embrasse. Leslie

Cath a dit…

Douces pensées....nous avons connu ça avec la sœur de Laurent....c'est dur..la culpabilité de se dire que si....

hereandelse.com a dit…

juste que je pense a vous.

belliflora a dit…

Oh...douces pensées. J'ai le coeur serré.

caramelcaramelo a dit…

Je suis également très émue. Je pense à vous tous même si je ne vous connais que par le bias de l'internet. Vos mots sont si sages...

B comme Bob a dit…

Comme tu t'en doutes, je suis très touchée par tes mots.
Et je suis avec toi, loin mais pas si loin.
Je t'embrasse.
Merci à toi d'avoir eu le courage de déposer ces mots.

l'Ange Mimosa a dit…

Tu sais que je suis là si tu as besoin. Quel courage de poser des mots sur tout ça. Il en faut de la force pour aider nos proches, sans y laisser sa peau. Je t'embrasse.

Amélie a dit…

Une étrange et belle image, qui devient poignante en accompagnant ces mots. Douces pensées à toi.