mardi 27 janvier 2015

IWWI






petit jardin d'hiver suspendu grâce au kit de macramé IWWI
comme je n'en ai jamais fait petite et qu'il n'y en avait ni chez mes parents ni chez mes grands-parents, je ne suis pas traumatisée ;-)
c'est simple et c'est beau!

lundi 19 janvier 2015

l'espérance existe, je l'ai rencontrée.
nous venons de passer un week-end extraordinaire. en tant que parents. en tant que citoyens.
nous étions invités par l'école de notre aînée à venir partager un long moment avec sa promotion et ses formateurs. 

charlotte fait une année très atypique. pour sa première année d'étudiante elle a choisi de se poser, de prendre du recul, de réfléchir à qui elle est et ce qu'elle veut pour sa vie, et sur quelles valeurs elle va s'appuyer pour faire des choix.

il y a eu un moment très spécial et très émouvant. dimanche matin, devant tous les parents, chaque élève s'est levé pour dire qui il était, comment il avançait depuis le début de l'année, vers quoi il allait en termes d'orientation et de projets de vie. 

je sais quel courage il faut, à 18 ou 19 ans, pour se lever, se tenir droit, et à ses parents dire "voilà, je suis cette personne, je suis en chemin, avec mes blessures et mes peurs, mais j'avance. " je sais quelle émotion c'est de se mettre debout comme jeune adulte devant ceux qui vous ont élevé. de dire "je", de prendre en main la responsabilité de sa vie. je le sais d'expérience parce que je l'ai vécu. il y a 21 ans.

ils étaient beaux, tous ces jeunes. et si touchants par leur vulnérabilité, leur authenticité, leur audace aussi. parce qu'il en faut de l'audace aussi dans le monde d'aujourd'hui pour faire entendre sa voix, aller à contre-courant et choisir de réussir sa vie plutôt que de réussir dans la vie. 

ces derniers jours j'étais très abattue par l'actualité. j'ai vu dans ce week-end un élément de réponse. si on peut former des hommes et des femmes responsables, engagés dans leur vie et dans leur environnement, tournés vers les autres, alors il y a peut-être de l'espoir...

( cette formation est proposée par l'iffeurope, institut associé à l'UCO, et délivre un DU bac +1)
( les jeunes étudiants ont un projet de solidarité à monter de A à Z avec l'association Graines en vie. Charlotte fait partie du projet Togo. n'hésitez pas à les soutenir!)


jeudi 1 janvier 2015

le premier jour de 2015







sortir prendre l'air. après l'atmosphère confinée des fêtes, besoin d'aller respirer l'air frais qui pique les poumons. quoi de mieux qu'un château royal pour commencer l'année...

2015







happy new year !

mercredi 31 décembre 2014




le dernier jour de l'année.
la lumière et l'authenticité de cette jeune fille si touchante qui passe quelques jours à la maison.

lundi 29 décembre 2014






Est venu le temps de se recentrer.
Après l'effervescence de Noël, après l'ébullition de l'exposition, se poser.

Penser à cette année qui vient de s'écouler. Celle où je suis devenue quarantenaire à reculons. Celle qui m'a vue tomber bien plus bas que ce que j'étais même capable d'imaginer. Et puis finalement, en touchant le fond de cette piscine qui pourtant semblait sans fond, rebondir et oser des pas que je n'envisageais même pas. Cette force de vie incroyable ! Il fallait passer par là pour savoir qu'elle existait ... Alors ce n'était pas vain ...
L'hiver et ses besoins de se retrancher sous des couvertures et de mûrir l'après dans le secret du coeur, arrive à point. Démarrer un nouveau cycle de vie. Accepter d'être féconde autrement qu'en donnant naissance à un enfant. Libérer cette créativité et cette sensibilité qui font partie de moi. Explorer les pistes à défricher devant moi. L'écriture, la photo. Ne rien exclure. Rêver grand .... et beau.

La nouvelle année approche. De quelles surprises sera-t-elle faite? Que vais-je apprendre de nouveau?