vendredi 14 février 2014

morning #19





il est dur à accepter, le cycle de la vie. celui qui dit que tout ce qui vit, meurt. celui qui fait qu'après des mois à être portée par une belle énergie, par la confiance - mêlée de doutes, mais la confiance quand même - tout à coup il y a le vide. et le doute qui s'étend comme une tache d'huile qui colle aux basques. rha ça pègue c'est d'un pénible!
mais à la fin d'un cycle, un autre commence... je sais bien. je l'attends. c'est l'entre-deux qui pèse...

elle est dure à accepter, l'impuissance. celle qui est la mienne face aux souffrances morales d'un proche. face à l'incohérence et à la violence. mes appels à la raison sont filtrés par la maladie, je ne peux m'appuyer sur rien, je n'ai aucun levier. à part la contrainte. c'est dur à accepter, de devoir contraindre quelqu'un qu'on aime à se faire soigner...

lâcher-prise, lâcher-prise, lâcher-prise.....

6 commentaires:

l'ange mimosa a dit…

oh... tu ne peux pas aider si toi même n'a pas l'énergie qui te porte, c'est tellement difficile, la souffrance d'un proche. Je t'embrasse Estelle.

silo a dit…

prends soin de toi. plein de baisers

Touch et ses minignomes a dit…

Courage ma belle, c'est tellement dur de se sentir impuissant <3
Garder sa force pour porter ses proches et de petits plaisirs simples chaque jour pour apercevoir la lumière <3

Chick Knit a dit…

Des pensées pour toi Estelle, et j'espère que les éclaircies arriveront bien vite dans ton ciel de février... Je t'embrasse.

Amélie a dit…

ces images sont belles et sereines, à la douce lumière.
prends soin de toi...

belliflora a dit…

Courage. Les mots sont vains pour t'aider.
bises